Comment vendre sur amazon

L’ecommerce a le vent en poupe et vendre ses produits sur Internet n’a jamais été aussi facile. De plus en plus de personnes s’y intéressent et considèrent que le commerce en ligne constitue une alternative viable et rentable au salariat. On ne peut que leur donner raison !

En 2020, la Fédération du ecommerce et de la vente à distance (Fevad) estime la hausse des ventes de produits sur Internet à environ 32 % par rapport à 2019, et le secteur affiche une croissance ininterrompue depuis plus d’une décennie.

De nombreuses places de marchés ou marketplaces existent : eBay, CDiscount, Booking, Fnac, Walmart (États-Unis), Alibaba, Etsy, pour n’en citer que quelques-unes. Amazon, la plus connue des plateformes de vente en ligne, constitue néanmoins l’un des choix les plus populaires aussi bien pour les professionnels que pour les particuliers.

Voici notre avis sur la question et quelques conseils qui vous aideront à débuter dans la vente en ligne.

Est-ce rentable de vendre sur Amazon ? Notre avis…

Pour répondre à cette question, intéressons-nous aux avantages et inconvénients du géant américain.

Vendre sur Amazon : les avantages !

La création d’une boutique en ligne peut s’avérer ardue et parfois coûteuse. L’intérêt principal d’utiliser Amazon ? Vous n’avez pas besoin de créer votre propre site Internet. Pour vendre vos produits, il vous suffit d’ouvrir un compte Amazon Seller Central et de renseigner les informations requises (e-mail, carte bancaire, justificatif d’identité, numéro d’enregistrement de l’entreprise, etc.).

Une procédure simple et rapide, sans connaissances en informatique particulières. En outre, la plateforme de vente au détail est connue de tous, et les millions de visiteurs uniques mensuels forment en réalité une base considérable de clients potentiels.

Amazon mise également sur l’expérience client, et si vous avez besoin d’assistance, le support figure probablement parmi les meilleurs, à la fois rapide et efficace. Amazon se charge d’ailleurs du service client pour vous, ce qui peut vous épargner quelques casse-têtes.

Enfin, sachez que le leader américain propose son propre service de logistique, Amazon FBA (ou Fulfillment by Amazon), qui consiste à stocker vos produits dans ses entrepôts et à les livrer pour vous.

En résumé, choisissez Amazon pour la vente en ligne de vos produits pour les raisons suivantes :

  • Pas besoin de créer une boutique en ligne
  • Pas de connaissances en informatique requises
  • Plateforme mondialement connue
  • Assistance client exceptionnelle
  • Prise en charge de la logistique par Amazon.

Vendre sur Amazon : les inconvénients…

A priori, vendre sur Amazon apparaît comme une manière simple et rapide de vous lancer dans le monde de l’ecommerce. Il existe cependant quelques difficultés qui méritent votre attention.

L’un des inconvénients majeurs de vendre vos articles sur Amazon se situe au niveau de la concurrence. En effet, votre offre de produits ne sera probablement pas unique, et il vous faudra être compétitif en matière de qualité et de prix.

Autre problème, et non des moindres : il semblerait que le champion mondial de l’ecommerce soit enclin à copier certains succès commerciaux. La marque Peak Design en a fait l’expérience, comme en atteste cette vidéo humoristique. En début d’année, le fabricant de sacs photo a fait l’étonnante découverte d’une contrefaçon de l’un de ses articles les plus vendus, la sacoche Everyday Sling. Le fautif ? Amazon et ses produits Basics. Une pratique anticoncurrentielle, semble-t-il, loin d’être occasionnelle.

D’autre part, la simplicité d’utilisation, l’accès à des millions d’acheteurs et les services proposés ont un coût, répercuté en grande partie sous la forme de commissions élevées. Vous payez ainsi des frais de vente sur chaque article vendu et des frais de gestion, sans oublier votre abonnement mensuel de 39 €. Il faut donc prévoir des tarifs de vente qui vous permettent malgré tout de gagner de l’argent.

Enfin, l’utilisation de la plateforme est soumise à des contraintes dont vous ne pouvez pas vous libérer. Vos articles sont scrutés et approuvés avant d’être mis en ligne, et Amazon se réserve le droit de vérifier vos listes de produits et vos communications, par exemple. Vous n’exercez finalement qu’un contrôle considérablement limité sur votre commerce. En outre, vous dépendez du design et de la mise en page de la plateforme : les fiches produits se ressemblent et sont impersonnelles. Pour créer une identité de marque forte et engageante, nous vous recommandons de créer un site Internet.

En résumé, soyez conscient des inconvénients suivants lorsque vous vendez sur Amazon :

  • Concurrence féroce
  • Commissions de vente élevées
  • Absence de contrôle de votre boutique
  • Pas de design personnalisé

Quelques conseils pour être rentable sur Amazon

Pour gagner de l’argent en ligne, trois solutions s’offrent à vous :

  • Vendre les articles d’une ou plusieurs marques ;
  • Proposer des produits en marque blanche, plus abordables à l’achat, mais plus difficiles à écouler ;
  • Offrir votre propre marchandise, en vendant des produits achetés par exemple en grande quantité auprès d’un fournisseur comme Alibaba.

Cette dernière solution reste bien souvent la plus rentable. En effet, lorsque vous achetez en gros, le prix unitaire du produit est généralement bas, ce qui vous permet d’augmenter vos marges lors de la vente au détail.

Il vous reste maintenant à trouver le ou les produits susceptibles d’intégrer le classement des meilleures ventes sur Amazon. Et c’est un choix très important ! Vous devrez pour cela estimer vos perspectives de ventes, en analysant les différentes catégories de produits, et essayer de trouver des opportunités lucratives et des marchés peu saturés.

Lorsque vous avez défini votre produit, n’oubliez pas de vérifier qu’il existe un intérêt de la part des internautes, ainsi qu’une demande réelle. Vous pouvez utiliser pour cela Google Trends et Ahrefs Keyword Tool. Consultez également le classement des meilleures ventes sur Amazon, qui vous permettra d’évaluer en temps réel le potentiel de votre marchandise. Pour ce faire, vous pouvez utiliser l’outil Profit Guru : entrez un ASIN (Amazon Standard Identification Number) et vous obtiendrez une estimation des ventes mensuelles, ainsi que le nombre de vendeurs actifs sur ce produit.

Par ailleurs, au moment de fixer le prix de vos articles, optez pour des tarifs raisonnables, mais pas trop bas. Amazon met à disposition une calculatrice pour vous faciliter la tâche.

Un positionnement élevé sur la page de résultats des moteurs de recherche (SERP) est également primordial si vous souhaitez augmenter vos ventes. Un bon référencement constitue ainsi une priorité absolue pour être rentable. Vos fiches produits doivent donc être à la fois pertinentes (descriptions, photos, titres complets, etc.) et efficaces (taux de conversion, prix, etc.).

Petite astuce : Amazon permet de créer des titres longs, profitez-en et n’oubliez pas d’y inclure les mots-clés appropriés !

Si vous le pouvez, optez pour le programme Amazon FBA (voir ci-dessus), qui non seulement vous facilitera la tâche en matière de logistique, mais améliorera aussi votre positionnement. À noter que grâce à ce service, vos produits seront disponibles en livraison Premium.

Enfin, les avis des consommateurs jouent un rôle primordial dans la vente en ligne. Soyez aux petits soins avec vos clients ! Un service impeccable vous permettra d’obtenir de bonnes critiques et incitera de futurs acheteurs à vous faire confiance.

Vous l’aurez compris, il faut du temps et de la patience avant de parvenir à des résultats prometteurs.

Les ingrédients de votre réussite sur Amazon :

  • Un produit fiable
  • Un tarif juste
  • Un référencement irréprochable
  • De bons retours

Mettez ces quelques conseils en pratique pour améliorer vos ventes et devenir plus rentable.

Particuliers & professionnels : qui peut vendre sur Amazon ?

Tout le monde ! Le nombre d’articles vendus par mois a cependant son importance.

Le plan « Individuel » pour vendre en tant que particulier

Pour vendre moins de 40 articles par mois, vous aurez besoin d’un compte particulier gratuit. C’est la solution qu’il vous faut si vous avez encore des doutes sur le type de produits que vous allez vendre, et si vous n’ambitionnez pas de mettre en place une stratégie de vente avancée. Amazon vous facturera tout de même 0,99 € hors TVA pour chaque produit vendu, sans compter les frais supplémentaires (livraison, commissions, taxes applicables, etc.).

Soyons tout à fait honnêtes, il s’agit plutôt d’une option réservée aux personnes qui espèrent arrondir leurs fins de mois en vendant les objets dont elles ne se servent plus.

Le plan « Professionnel » pour vendre en tant que professionnel

Si en revanche vous décidez de vous lancer sérieusement dans la vente de produits sur Internet, il vous faudra ouvrir un compte professionnel, qui vous permettra de vendre plus de 40 articles par mois, le tout pour 39 € par mois hors TVA. Ses avantages ? Plus de frais fixes, possibilité de faire de la publicité, meilleur positionnement, gestion des stocks, intégration d’API, et bien plus encore.

Amazon seller

Notez cependant qu’il vous faudra obligatoirement un numéro SIRET. À vous de définir le statut qui s’adapte le mieux à votre situation : autoentrepreneur ou société.

Il est très facile de se lancer en tant que travailleur indépendant (plus d’informations sur le site officiel de l’URSSAF), mais sachez que ce statut ne vous permet pas de déduire vos charges, et que vous serez imposé sur votre chiffre d’affaires.

Le statut de société, de son côté, n’est à considérer qu’une fois le montant de vos ventes suffisamment élevé. Pour information : en 2021, les ventes de produits pour un micro-entrepreneur sont plafonnées à 176 200 €. Il peut donc s’avérer avantageux de changer de statut (EURL, SASU, SARL, etc.) lorsque vos ventes mensuelles se rapprochent d’environ 10 000 €. Là encore, à vous d’opter pour le statut qui correspond le mieux à votre situation.

Et pour devenir vendeur Amazon, c’est par ici !

Quoi vendre sur Amazon ?

Nous vous avons déjà fait part de quelques conseils pour être rentable. Quels choix s’offrent donc à vous pour vos produits ? Voici plusieurs pistes de réflexion :

  1. Commencez par vous interroger sur ce que vous aimez faire, lire ou manger, par exemple. Rencontrez-vous des difficultés pour dénicher un livre dans une langue particulière ou acheter un type de nourriture spécifique ? Essayez ensuite d’identifier des articles susceptibles d’apporter une réponse satisfaisante à vos questions, mais surtout pouvant se vendre facilement.
  2. Une fois votre liste de produits définie, n’oubliez pas de vous assurer de l’existence d’une demande réelle et d’acheteurs.
  3. Une question essentielle à se poser également : vos articles sont-ils disponibles toute l’année ?
  4. Qui sont vos concurrents ? Utilisez les outils de référencement que nous vous avons suggérés plus haut pour vous faire une idée précise.

En résumé, effectuez une analyse approfondie, lisez les évaluations des consommateurs, inspirez-vous des tendances sur Amazon (livres, mode, nourriture, technologie, etc.), et vérifiez que vos produits ne nécessitent pas une autorisation (comme l’alcool, par exemple).

Vendre sur Amazon : quels sont les frais de vente ?

Les vendeurs Amazon paient des frais sur chaque article vendu. Pour avoir le pourcentage de ces frais, consultez les frais de vente par catégorie de produits.

vendre sur amazon frais de vente catégories de produits

Vendre sur Amazon : quels sont les prix ?

Tout dépend du plan de vente que vous avez choisi. Si vous avez opté pour le plan individuel, il vous faudra payer 0,99 € par article vendu, un montant dont vous n’aurez pas à vous acquitter si vous disposez d’un compte professionnel (39 €/mois hors TVA).

Il faut également prendre en compte des frais de vente, qui se situent entre 8 et 15 %, et des frais d’expédition, surtout si vous utilisez le service « Expédié par Amazon ». Vous pouvez consulter le détail des tarifs du service ici.

Plus d’informations sur les tarifs Amazon

Comment vendre sur Amazon ?

Vous avez arrêté votre choix sur les produits que vous allez vendre sur Amazon ? Votre décision est prise sur le plan qui vous convient le mieux ? Vous avez élaboré une stratégie de vente ? Il est maintenant temps de passer à l’action.

Étape 1 : Créer votre compte vendeur Amazon

Première étape, la création de votre compte. Pour cela, rendez-vous sur Seller Central, votre tableau de bord, qui vous offre une vue d’ensemble de vos produits et vos commandes. L’interface vous permet de contrôler votre stock et d’assurer le suivi de vos ventes, entre autres fonctionnalités.

Si vous êtes plutôt mobile, vous aurez également la possibilité de gérer votre boutique grâce à l’app Amazon Seller disponible sur l’App Store. Sur Google Play, l’application s’appelle Amazon Vendeur. Dans les deux cas, les avis utilisateurs sont excellents.amazon vendeur sur google play

Aperçu de l’app Amazon Vendeur (Google Play)

Étape 2 : Répertorier vos produits sur Amazon

Deuxième étape, créez votre offre de produits. Un produit doit comprendre :

  • Un identifiant (un code à barres unique, p. ex. un ISBN pour un livre) ;
  • Une référence SKU unique (Stock Keeping Unit), pour la gestion de vos stocks ;
  • Une description détaillée (nom, marque, catégorie, photos, prix, état, quantité disponible, options de livraison, etc.) ;
  • Des mots-clés pertinents pour être facilement identifiable par vos acheteurs.

Le portail Seller Central reconnaîtra l’identifiant des produits déjà répertoriés, si votre produit est déjà disponible à la vente sur Amazon. En revanche, si ce n’est pas le cas, vous devrez saisir la référence de votre nouvel article.

Enfin, personnalisez autant que possible : titres, listes de caractéristiques de vos produits, mots-clés adaptés à la plateforme, images optimisées, etc. N’oubliez pas que votre objectif est d’engager l’acheteur potentiel et de provoquer son achat.

Étape 3 : Vendre vos produits

Troisième étape, le choix d’un modèle commercial. Il en existe beaucoup : voici donc un tableau récapitulatif des principales manières de vendre vos produits sur la plateforme.

Retail Arbitrage Online Arbitrage Dropshopping ou livraison directe Vente en gros Private label

DÉFINITION

Achat de marchandises pas chères dans un magasin de vente au détail puis revente sur Amazon avec une belle marge Achat de marchandises en ligne pour les revendre plus cher sur Amazon Vente de produits via un fournisseur : le vendeur ne fait que transmettre la commande au fournisseur. Ce dernier gère la livraison Achat de produits en grande quantité pour les revendre au détail Vente de produits sous marque de distributeur ou marque propre

AVANTAGES

  • Facile à mettre en place : recommandé aux débutants
  • Peu d’investissement
  • Marges importantes
  • Accès rapide à des millions de produits
  • Pas de déplacements à prévoir
  • Livraison des produits à domicile
  • Grandes commandes
  • Pas besoin d’investir pour se lancer
  • De nombreux produits sont disponibles
  • Marges élevées
  • Autorisation de vente
  • Relation de confiance avec le fabricant
  • Marges élevées
  • Gestion et contrôle de la fabrication
  • Le vendeur est propriétaire de la marque
  • Livraison rapide

INCONVÉNIENTS

  • Le vendeur se déplace en magasin pour trouver de bons produits
  • Litiges possibles avec les marques partenaires
  • Les prix oscillent rapidement
  • Les marges sont plus faibles qu’en Retail Arbitrage
  • Délais de livraison allongés
  • Amazon peut suspendre votre compte à chaque annulation de commande
  • Investissements importants
  • Les produits sont peut-être déjà proposés à la vente, ce qui fait baisser les prix
  • Modèle de vente complexe
  • Investissement de départ nécessaire
  • Une étude de marché est recommandée
  • Concurrence plus élevée

EXPÉDITION VIA AMAZON ?

Oui Oui Non Oui Oui

Étape 4 : Expédier vos produits

Quatrième étape, l’expédition de vos articles. Deux options s’offrent à vous pour la livraison de vos commandes :

  • Expédié par le vendeur : vous vous chargez vous-même de l’expédition des produits, et donc conservez votre stock ;
  • Expédié par Amazon : vous faites confiance à Amazon pour le stockage et l’expédition de vos produits. Amazon gère également le paiement et les retours clients.

A priori, il existe de nombreux avantages à utiliser le service « Expédié par Amazon » : un réseau de centres de distribution, la prise en charge de l’emballage et de l’étiquetage, un service client exceptionnel, la livraison prioritaire avec Amazon Prime, un meilleur positionnement dans les résultats de recherche, etc.

Il faut néanmoins rappeler que le coût du service est élevé. À prendre en compte donc lors du calcul de vos marges. Vous aurez également un accès limité à vos produits et à votre stock. La tranquillité d’esprit qu’apporte le service est cependant un gros atout. Notre conseil : optez pour le service « Expédié par Amazon » si vous vendez beaucoup et que vos marges sont confortables.

Étape 5 : Recevoir les paiements

Cinquième étape, votre rémunération en tant que vendeur. Une fois les achats de vos clients payés et livrés, Amazon réalise le paiement de vos commandes tous les 14 jours. Cependant, le délai réel de paiement est plutôt compris entre 14 et 28 jours, la moyenne étant d’une vingtaine de jours.

Sachez que vous recevrez uniquement le règlement des commandes livrées, et dont le numéro de suivi a été correctement renseigné. Si vous recevez une réclamation sur l’un de vos produits, le montant correspondant sera exclu du versement temporairement.

En outre, une « réserve au niveau du compte » est retenue sur chaque paiement. Il s’agit d’un dépôt de garantie qui permet de rembourser un article défectueux, de couvrir les frais liés aux retours ou aux échanges, etc. Cette réserve est censée donner confiance aux consommateurs.

La promotion et la publicité sur Amazon

Nous vous conseillons d’accroître et d’améliorer votre visibilité sur Amazon. Outre les quelques conseils pour être rentable, une bonne manière d’y parvenir consiste à lancer des campagnes publicitaires sponsorisées.

Rendez-vous pour cela sur le site Amazon Advertising, où vous disposerez de tous les outils nécessaires pour mener à bien vos campagnes. La console Amazon DSP vous permettra par exemple d’acheter des publicités display, vidéo et audio pour atteindre une audience plus large, et ainsi augmenter vos ventes.

Là encore, n’oubliez pas l’importance des mots-clés : mettez-vous à la place de vos clients et imaginez ce qu’ils chercheront sur Amazon pour trouver vos produits.

Amazon vous permet de personnaliser vos solutions publicitaires et de renforcer ainsi la renommée de votre marque ou de vos articles. Vous comprendrez également les résultats de vos campagnes grâce aux données et aux rapports fournis.

Connecter votre compte Amazon à votre site Internet

Vous utilisez Shopify ou Wix eCommerce ? Vous souhaitez synchroniser votre boutique en ligne avec Amazon ? Sachez que de nombreuses plateformes de commerce en ligne peuvent être connectées entre elles.

Dans la plupart des cas, il s’agit d’intégrations. L’application Amazon est par exemple disponible sur l’App Market de Wix, et vous permet de présenter dans votre boutique en ligne les articles que vous avez répertoriés sur la plateforme américaine de vente en ligne.

Si vous utilisez WordPress, WooCommerce met également à disposition le plug-in Amazon Pay, qui permet aux clients de régler leurs achats directement dans l’environnement familier d’Amazon.Amazon Pay de WooCommerce

Le plug-in Amazon Pay de WooCommerce…

De son côté, Shopify propose de configurer un canal de vente Amazon pour créer des offres de produits ou, si vous vendez les mêmes articles sur les deux plateformes, lier vos deux comptes.

À noter également l’intégration développée par Squarespace : les blocs Amazon, qui permettent d’afficher et de créer des liens vers vos articles Amazon.

Vendre en ligne : les alternatives à Amazon

Quelles sont vos alternatives si vous hésitez à utiliser les services d’Amazon ? Est-il possible de vendre des produits en se passant du trafic généré par le géant américain ? La réponse est oui !

Tout dépend de votre situation. Nous vous conseillons donc de jeter un coup d’œil à notre guide sur les meilleurs sites de vente en ligne.

Les boutiques en ligne concurrentes

Si vous souhaitez créer une boutique en ligne conséquente, Shopify sera sans doute votre meilleure option.
Boutique en ligne Shopify

Aperçu de l’éditeur Shopify (Rubrique “Produits”)…

Si vous utilisez WordPress, le plug-in WooCommerce vous sera indispensable.

Jimdo ou Wix vous permettront de créer une boutique ecommerce un peu plus modeste : ce sont aussi d’excellentes alternatives.

Enfin, si votre futur rime avec dropshipping, vous ne pourrez pas vous passer d’Oberlo pour trouver les meilleurs produits à vendre en ligne.

Les places de marché concurrentes à Amazon

Sachez qu’il existe également d’autres marketplaces, toutes concurrentes d’Amazon, où vous pouvez vendre vos articles.

  • Etsy est axée sur la vente d’articles créatifs.
  • eBay est une des places de marché les plus anciennes, mais reste très populaire en France.
  • Toujours dans l’Hexagone, Cdiscount et Rakuten France (anciennement PriceMinister), conservent un attrait indéniable.
  • De même, la Fnac propose une marketplace pour les professionnels.

Notre avis et conclusion sur la vente de produits sur Amazon

Amazon reste incontestablement l’une des plateformes leaders de la vente en ligne (hors Chine), et si vous êtes arrivé jusque-là, c’est que vous vous posiez des questions sur le géant de l’ecommerce.

Le commerce électronique représente un secteur très porteur et prometteur pour un nombre toujours plus élevé de personnes. Vendre sur Amazon apparaît comme une solution idéale : si vous passez le temps nécessaire à étudier le fonctionnement de la plateforme et à suivre les étapes indispensables à la création d’une offre de produits pertinente et efficace, ça peut être vrai…

Attention :  Amazon présente des inconvénients non négligeables (concurrence féroce et potentiellement déloyale de la part d’Amazon même, des commissions de vente élevées, un contrôle limité sur votre boutique, pas de design personnalisé…). Si vous vous lancez sur cette plateforme, pensez à bien calculer vos marges pour éviter les mauvaises surprises.

Des alternatives existent et pourraient mieux servir votre projet. Ces articles vous aideront à en savoir plus sur les avantages et fonctionnalités de ces solutions concurrentes :

Et pour vous aider dans la création de votre ecommerce, nous avons créé un guide complet et gratuit.

Nous espérons vous avoir apporté quelques éléments de réponse. N’hésitez pas toutefois à poser vos questions en commentaire…

 

Commentaires

Retour au début