combien coûte un site internet

Si vous deviez deviner, combien diriez-vous ? 100 € ? 500 € ? Ou plutôt 5 000 € ? Le problème, ce n’est pas tant que ce soit une question trop générale. Nous aussi, nous nous la sommes posée à maintes reprises dans le passé. Non, le problème, c’est que toutes les réponses ci-dessus sont correctes.

Se demander combien coûte un site Internet revient à s’interroger sur le prix d’une voiture. La réponse changera énormément selon la personne qui vous la donne. Et bien entendu si elle sait de quoi elle parle.

Heureusement pour vous, chez WebsiteToolTester, nous en connaissons un rayon sur le sujet. Nous gérons quelques sites Internet et nous vous aidons depuis plus de 10 ans à créer les vôtres.

Dans cet article, nous analyserons les coûts liés à la création et à la maintenance d’un site web. Vous pourrez déterminer si vous êtes en mesure de créer vous-même votre site, ou si vous devriez plutôt faire appel à un développeur ou utiliser un éditeur. Nous prendrons également des exemples concrets de types de sites qu’il est possible de concevoir en fonction de différents budgets, en vous donnant des conseils faciles à mettre en pratique.

Nous avons bien conscience que vous préféreriez obtenir une réponse tout de suite en ce qui concerne le prix d’un site Internet. Nous vous recommandons néanmoins de lire avec attention cet article pour vous faire une idée plus précise des coûts qui vous attendent.

Première partie : Guide détaillé pour comprendre les coûts d’un site Internet

Dans cette première partie, nous passerons en revue les fondamentaux des dépenses liées à la création d’un site Internet, et les options dont vous disposez. Toutefois, si vous désirez savoir sans attendre quel type de site vous pouvez vous permettre, vous pouvez aller directement à la deuxième partie. Et si vous préférez regarder une vidéo sur le sujet, voici un petit guide très utile :

Étape no1 : analysez les raisons pour lesquelles un site Internet coûte de l’argent

Commençons par les bases. Pour qu’un site Internet puisse fonctionner, quatre éléments essentiels sont indispensables :

  • Des lignes de code : Que vous chargiez un développeur de concevoir votre site web ou que vous utilisiez un éditeur, votre site sera constitué de lignes de code, c’est un fait. Parmi les langages de programmation web figurent le code HTML ou CSS, JavaScript ou encore Python, entre autres. Le travail du développeur web, c’est de les assembler pour que tout fonctionne.
  • Du temps : écrire ce code peut prendre des heures, voire des mois. Le design y est pour beaucoup (décider de l’emplacement des menus, des couleurs à choisir, etc.), tout comme la complexité du site (nous y reviendrons plus tard). Il faut également prendre en compte le temps nécessaire à la création et à la mise à jour du contenu, mais aussi à la recherche de solutions aux erreurs et problèmes de sécurité.
  • Un hébergeur web : pour recevoir des visites, votre site Internet (son code) doit être hébergé quelque part. Cette tâche est effectuée par des serveurs, qui sont en substance de l’espace disque fourni par des entreprises en échange d’un forfait mensuel ou annuel. Vous pouvez l’imaginer comme la location d’un espace de stockage pour vos biens en ligne.
  • Un nom de domaine : maintenant que votre site dispose d’un espace web, il lui faut une porte pour que l’on puisse y accéder. Il s’agit de votre nom de domaine, c’est-à-dire l’adresse que vous tapez pour avoir accès au site, par exemple votresite.com. Certains sont meilleurs que d’autres. Quelques hébergeurs offrent gratuitement des sous-domaines, par exemple www.hebergeur.com/votresite.

L’une des toutes premières choses à considérer est donc le temps que vous êtes disposé à passer de manière régulière à la création et à la maintenance de votre site Internet. Évaluer l’importance de votre propre temps contribuera grandement à vous donner une idée du coût de votre site Internet.

Conseil de pro : puisqu’il vous faudra tôt ou tard acheter un nom de domaine, consultez dès que possible les options disponibles (Namecheap constitue par exemple une bonne ressource). Vous seriez surpris d’apprendre combien d’entreprises ont dû changer leur nom commercial en raison d’un domaine trop cher ou déjà pris. N’oubliez pas non plus de tester certaines extensions de domaine moins connues. Elles peuvent s’avérer plus abordables et faire en sorte que les gens se souviennent du nom de votre site grâce à une touche d’humour. Prenez par exemple le domaine SellingShoes.com : s’il n’est pas disponible, vous pouvez toujours opter pour SellinSho.es pour un prix bien plus compétitif.

Étape no2 : prenez en compte le rapport temps/code

Vous savez maintenant que votre site web ne peut pas se passer de lignes de code, qui requièrent du temps et de l’argent. Vous voilà donc devant votre premier choix : l’une des décisions les plus importantes que vous pouvez prendre d’entrée, c’est de déterminer si vous souhaitez créer et maintenir votre site Internet vous-même ou faire appel à un développeur.

De manière générale, vous avez le choix entre trois grandes approches :

  • Bricoler (DIY) — je veux apprendre à tout coder moi-même : excellent ! Vous disposerez d’un contrôle total sur votre site web, son aspect et son fonctionnement. Cela vous prendra beaucoup de temps et vous vous retrouverez sans assistance, mais vous économiserez de l’argent à long terme.
  • Faire appel à un développeur — je ne veux rien savoir à propos du code ou du design : Vous devrez avoir recours aux services d’un développeur pour la conception de votre site Internet qui se chargera de tout pour vous. Ce n’est probablement pas la solution la plus rapide, mais c’est sans aucun doute une autre manière de garder un contrôle absolu sur l’aspect et le fonctionnement de votre site web. C’est également de loin la solution la plus chère.
  • Utiliser un éditeur de site Internet — je ne veux pas écrire de code, mais je ne suis pas contre apprendre à faire les choses moi-même : Un éditeur de site Internet représente une bonne option en matière d’équilibre entre temps, argent et efforts nécessaires. Vous n’avez pas à toucher au code qui est prêt à l’emploi ; il ne vous reste qu’à personnaliser le design et le contenu de votre site. Évidemment, les outils de création de site se présentent sous des formes variées, et nous y reviendrons plus en détail.

La bonne nouvelle, si vous avez décidé d’apprendre à coder, c’est qu’il existe de nombreux cours en ligne de grande qualité, dont beaucoup sont gratuits. Veillez cependant à vous assurer de la pertinence du langage de programmation avant de commencer un cours : certains deviennent obsolètes (qui se rappelle de Flash ?) et d’autres sont plus appropriés à la création d’applications ou de jeux, par exemple.

Si vous faites appel aux services d’un développeur, il est toujours utile d’avoir une idée bien précise de l’aspect et des fonctionnalités de votre site web au préalable. Le spécialiste auquel vous confiez votre site ne pourra pas lire vos pensées : menez vos recherches et trouvez des exemples proches de ce que vous souhaitez.

Sachez finalement qu’il est préférable qu’un web designer professionnel s’occupe de l’apparence de votre site Internet, car on peut parfois avoir de mauvaises surprises quand les développeurs s’improvisent graphistes. Effectivement, vous l’aurez compris, il s’agit de frais supplémentaires.

Conseil de pro : avoir une idée précise du résultat final au préalable ne fait jamais de mal ! Sélectionnez des exemples de sites proches de ce que vous souhaitez en matière d’aspect et de fonctionnement. Peu importe que vous vous en chargiez vous-même, que vous utilisiez un logiciel de création de site Internet ou que vous les partagiez avec un designer ou un développeur, ces références accéléreront considérablement le travail de conception.

Étape no3 : évaluez la complexité de votre site

L’approche que vous choisirez dépend entièrement du type de site que vous désirez créer. Il peut être aussi simple ou complexe que vous le souhaitez. Ici, quatre éléments sont à prendre en compte pour estimer le temps, les efforts et l’argent que vous devrez investir :

  • Comportement : Il s’agit des fonctionnalités du site web. Dans sa forme la plus simple, le site affiche du texte et des liens qui vous dirigent vers d’autres pages (p. ex. un site portfolio pour un traducteur). Pour la plupart des gens, c’est tout à fait suffisant et facile à mettre en place. À l’autre bout du spectre, en revanche, on peut trouver des applications web complètes, par exemple un comparateur de vols, qui utilisent des API et toutes sortes d’outils interactifs complexes.
  • Table des matières : Là encore, votre site Internet peut afficher uniquement quelques phrases à propos de votre boutique familiale. Ou bien proposer une expérience multimédia totale à travers des vidéos, du contenu audio en streaming ou des outils de réalité augmentée. Tout est possible !
  • Design : Même une page rudimentaire qui n’affiche que du texte peut être incroyablement sophistiquée si vous le souhaitez. Vous avez par exemple la possibilité de personnaliser les polices de caractères. L’écran de chargement peut être amélioré. Vous pouvez également animer vos menus. En réalité, vous seriez surpris par la complexité de coder un site Internet minimaliste, simple et sans compromis sur l’aspect.
  • Profondeur (ou niveaux) de navigation : Pour résumer, un site web basique inclut en général une seule landing page accessible depuis une URL unique. Un site complexe nécessite de son côté plusieurs sous-domaines pour agencer et organiser le contenu.

difficulté création de site internet

Cependant, l’apparente simplicité d’un site web ne signifie pas forcément rapidité et bas prix au moment de sa création. Par exemple, on ne peut pas dire que le site Wikipedia.org soit des plus sophistiqués. La quantité immense de contenus et les nombreux niveaux de navigation sont pourtant synonymes de coûts de maintenance qui se chiffrent en millions de dollars par an.

La simplicité d’un site comme isitmonday.today est également trompeuse. S’il n’affiche pas de contenu incroyable ou un design particulièrement élaboré, il utilise en revanche un script intelligent pour vérifier la date, ce qui implique nécessairement de toucher au code.

Autre exemple pertinent, le célèbre site Craigslist, dont le design est sobre, et le texte et les images élémentaires. Par contre, les utilisateurs peuvent se connecter et publier des petites annonces directement sur le site comme sur un forum, ce qui peut s’avérer compliqué à mettre en place d’un point de vue technique.

Prenons l’exemple inverse et intéressons-nous au site Internet de ce coiffeur et barbier créé avec Wix. Il dispose d’un flux Instagram, d’une intégration de vidéos (YouTube), d’un formulaire de réservation et même d’une page avec une petite boutique en ligne. Il y a quelques années, un développeur aurait facturé entre 5 000 et 10 000 euros au propriétaire de ce site web. Aujourd’hui, on peut imaginer qu’il dispose d’un forfait Business Illimité pour environ 36€ par mois (TVA incluse). L’hébergement est inclus et le renouvellement du domaine coûte aux alentours de 17,94€ par an après la première année gratuite.

Conseil de pro : en matière de complexité de site Internet, il faut bien souvent arriver à un compromis entre fonctionnalités et expérience utilisateur. L’objectif, c’est que vos usagers naviguent sans problème et trouvent l’information facilement. Choisissez donc toujours l’option la plus simple si vous le pouvez. Signalons tout de même une exception : lorsque différentes URL sont nécessaires pour cibler des mots-clés pour le SEO (nous y reviendrons plus tard).

Étape no4 : n’oubliez pas les frais annexes

Le lancement d’un site Internet peut se révéler bon marché, mais sa maintenance coûteuse. Et inversement. Dans le meilleur des cas, lancer votre site web sera économique et vous n’aurez plus à vous en soucier outre mesure.

Ce qui est intéressant, c’est que ces coûts diffèrent grandement si vous utilisez un éditeur ou si vous faites appel aux services d’un développeur. Beaucoup moins si vous vous chargez de tout vous-même. Vous comprendrez mieux en jetant un coup d’œil au tableau ci-dessous :

Approche DIY Éditeur de site Internet Développement personnalisé
Configuration (conception web)

Sans frais supplémentaires. Nécessite beaucoup de temps au début.

Sans frais supplémentaires. Option la plus rapide.

Prix très élevé. Les développeurs demandent en général un acompte initial et établissent des échéances pour chaque étape supplémentaire.

Modèles de site Internet

Il est facile de trouver des modèles en ligne, à la fois gratuits et payants.

Modèles gratuits inclus. Vous pouvez également acheter des modèles premium.

Inclus dans le tarif de configuration. Si vous changez d’avis, vous devrez payer à nouveau.

Hébergement

À acheter auprès d’un fournisseur.

Inclus dans le tarif.

Peut être inclus, ou peut-être à acheter auprès d’un fournisseur.

Nom de domaine

À acheter auprès d’un fournisseur.

Différentes options disponibles. À vérifier. En général, nom de domaine gratuit pendant 1 an.

Peut être inclus, ou frais supplémentaires possibles.

Adresse e-mail (par exemple, [email protected])

À acheter auprès d’un fournisseur.

En général, à acheter auprès d’un fournisseur.

Peut être inclus, ou frais supplémentaires possibles.

Ajout et mise à jour du contenu

Pas de frais supplémentaires et rapide.

Pas de frais supplémentaires et rapide.

Prix élevé et potentiellement lent.

Sécurité et maintenance

Pas de frais supplémentaires, mais prend beaucoup de temps.

Sans frais supplémentaires. En arrière-plan et de manière automatique.

Prix élevé et potentiellement lent.

Ajout de fonctionnalités

Pas de frais supplémentaires, mais l’intégration prend beaucoup de temps.

Plug-ins et extensions sans frais disponibles. Des versions premium existent en échange d’un abonnement mensuel ou d’un paiement unique. L’installation s’effectue en général en un seul clic.

Prix élevé et potentiellement lent, mais vous pouvez ajouter ce que vous souhaitez.

Gardez à l’esprit que votre plan initial peut évoluer. Par exemple, nous avons créé la première version de WebsiteToolTester en utilisant un éditeur de site Internet. Quelques années plus tard, nous avons néanmoins dû passer à un système offrant plus de flexibilité. Nous avons finalement choisi WordPress pour les fonctionnalités spécifiques dont nous avions besoin pour notre outil de comparaison des éditeurs de site. Nous ne pouvions tout simplement pas utiliser un design standard pour cette page.

Avons-nous pour autant regretté notre choix d’avoir eu recours à un éditeur de site Internet ? Non, pas du tout. Peut-être n’aurions-nous jamais lancé notre site web sans la simplicité d’utilisation de Webnode.

Conseil de pro : réfléchissez aux fonctionnalités présentes et futures de votre site Internet. Souhaiterez-vous ajouter des fonctionnalités plus tard ? Souhaiterez-vous pouvoir changer le design ? Ajouterez-vous beaucoup de contenu au fil du temps ?

Étape no5 : comprenez les tarifs des développeurs web

Qu’ils travaillent à leur compte ou en agence, les développeurs web proposent des prix qui peuvent varier énormément.

En général, vous pouvez les embaucher de l’une des manières suivantes :

  • Sur la base d’un tarif horaire : vous assurez le suivi du travail réalisé. C’est une bonne option pour des mises à jour ponctuelles ou des modifications à apporter à votre site Internet au fil du temps. Comptez sur une fourchette de prix comprise entre 10 € et 200 €, en fonction des compétences et de l’expérience du développeur. Vous aurez besoin d’environ 50 à 300 heures pour créer votre site web selon sa complexité.
  • Sur la base d’un contrat : vous engagez un professionnel pour la création complète de votre site. Il faut prévoir approximativement entre 1 000 € et 3 000 €. Vous devez être le propriétaire du code source, dans le cas où vous devriez y apporter des modifications plus tard. Essayez également d’inclure des étapes de révision dans le prix, au cas où vous rencontriez un problème.

Voici ce à quoi ressemble généralement un planning de développement web :

  • Briefing et planification préalable : environ 2 jours (16 heures). Le développeur rassemblera des informations sur vos besoins et discutera avec vous d’idées potentielles.
  • Constitution des ressources : il s’agit de trouver les bons outils et des exemples appropriés. Environ 3 jours (24 heures).
  • Création du site web : partons sur une semaine (40 heures).
  • Contrôles et tests : 2 à 3 jours pour veiller à ce que tout fonctionne correctement (entre 16 et 24 heures).

Ces étapes sont valables pour un site Internet de taille moyenne et peu complexe.

Le développement web peut donc s’avérer très coûteux. Toutefois, vous pouvez également demander de l’aide à vos proches ou à vos contacts. Attention cependant à ne pas faire aveuglément confiance à tout le monde : nous avons connaissance de situations ayant dégénéré en altercation lorsque la famille ou les amis avaient accepté d’offrir leur aide.

Selon nous, les portails de freelances comme Upwork constituent le meilleur endroit pour engager un professionnel. Il vous suffit de créer votre projet et d’attendre de recevoir des devis du monde entier. D’autres plateformes existent, par exemple Twago, la plus grande en Europe pour les travailleurs indépendants. 99Designs, Fiverr et Dribble sont également de bonnes options pour trouver des designers.

Conseil de pro : passer un peu de temps à faire connaissance avec la personne que vous engagez, comme dans tout autre métier, se révèlera d’une grande utilité. N’hésitez donc pas à vérifier son portfolio et ses références, demandez également un minimum de 3 devis, lisez les évaluations (s’il y en a) et organisez si vous le pouvez une réunion en personne avec le prestataire choisi (ou appelez-le par téléphone ou Skype) pour confirmer sa disponibilité et ses délais, et veiller ainsi à ce qu’il n’y ait pas de problèmes de communication.

Étape no6 : comparez les différentes options d’éditeurs de site Internet

Si vous vous êtes décidé à toucher vous-même au code ou si vous faites appel à un développeur, vous pouvez passer cette étape. Pour ceux d’entre vous ayant choisi l’approche DIY, les outils de création de site représentent une excellente option, déclinée en deux versions :

  • Les éditeurs de site Internet classiques : Ils vous permettent de créer et de modifier votre site grâce à un outil tout-en-un. La plupart du temps, le module d’édition intègre une fonction de glisser-déposer pour que vous puissiez disposer des éléments sur la page. Vous avez également accès à un portail en ligne où vous pouvez ajouter du contenu manuellement. C’est une excellente option pour les blogs, les sites web professionnels et les boutiques en ligne.

backend de Wix

Capture d’écran du back-end de Wix

  • Les systèmes de gestion de contenu (CMS) : Nous ne ferons référence qu’au plus connu d’entre eux ici, WordPress.org. C’est une solution semblable aux éditeurs de site Internet, qui vous laisse néanmoins jouer avec le code pour modifier par exemple les modèles ou les plug-ins vous-même, si vous le souhaitez. Dans les deux cas, vous devez vous connecter pour ajouter votre contenu à partir d’un tableau de bord, qui ressemble à ça :

backend wordpress ajouter un article

Capture d’écran du back-end WordPress

Malgré la similitude de certaines fonctionnalités entre les deux options, il faut retenir que les éditeurs de site Internet sont sans doute plus faciles à utiliser, mais plus limités. Les CMS peuvent se révéler incroyablement puissants, mais nécessitent un temps d’apprentissage.

Conseil de pro : notre site est entièrement consacré à vous accompagner dans le choix du meilleur éditeur de site Internet. Si le cœur vous en dit, n’hésitez pas à passer un peu de temps à jouer avec notre outil de comparaison des prix, à lire nos avis complets et à regarder nos vidéos.

Étape no 7 : écrivez votre projet commercial pour votre site

Cette partie s’adresse avant tout aux personnes qui souhaitent gagner de l’argent grâce à leur site web. Vous pouvez y parvenir en choisissant l’une des options suivantes :

  • Une boutique en ligne pour vos produits ou vos services
  • Un blog en vogue qui affiche des publicités pour de l’argent
  • Un site qui publie des tests et des conseils, et qui gagne de l’argent par des liens d’affiliation (vous recevez une commission chaque fois que le trafic est redirigé vers le site offrant un service ou un produit)
  • Une application web payante
  • Un site conséquent offrant des ressources libres et gratuites, qui fonctionne grâce aux dons des visiteurs

Tout est possible, et vous pourriez même créer un site regroupant toutes les options ci-dessus. Sachez néanmoins que gagner de l’argent grâce à votre site web augmentera considérablement sa complexité, même s’il ne s’agit que d’un simple blog qui affiche des publicités.

Pourquoi est-ce plus complexe ? Parce que vous êtes contraint d’attirer un maximum de trafic. Ce qui peut se révéler coûteux en énergie et probablement aussi en argent, sachant qu’il vous faudra nécessairement investir du temps dans l’un des aspects suivants :

  • Une solide stratégie marketing : que ce soit à travers les réseaux sociaux ou vos newsletters, vous devrez attirer des visiteurs.
  • Des publicités payantes : une autre manière de diriger l’attention vers votre site. Il faut de l’argent pour mener des campagnes, et cela peut prendre des semaines avant de réussir à créer des publicités efficaces.
  • Une approche SEO efficace : c’est-à-dire une excellente optimisation pour les moteurs de recherche, pour vous rendre visible aux personnes qui utilisent Google ou Bing. Vous aurez besoin d’analyser et de trouver les mots-clés pertinents tout en créant du contenu qui les intègre. Votre site devra également satisfaire à certaines exigences techniques.
  • Savoir négocier un contrat et construire de bonnes relations commerciales : vous serez tenu de contacter les personnes adéquates et d’apparaître suffisamment professionnel, ce qui implique que votre site web soit d’excellente facture.

Conseil de pro : élaborez un plan d’affaires pertinent en y incluant le retour sur investissement (ROI) que vous souhaitez et analysez la pertinence d’investir dans votre site Internet. Prenez bien en compte les heures que vous allez dédier au marketing et à générer des leads et du trafic.

 

Deuxième partie : Quel type de site pouvez-vous créer en fonction de votre budget ?

Vous devriez vous être fait une idée précise des raisons qui expliquent le prix d’un site web et des méthodes recommandées pour en créer un. Analysons donc maintenant avec de vrais chiffres les tarifs réels, les différents budgets et les dépenses liées à la création d’un site.

Créer un site Internet sans aucuns frais

Avant qu’une entreprise n’invente un modèle commercial où vous seriez rémunéré pour la création d’un site web, vous avez toujours la possibilité de ne rien dépenser pour créer votre site. La bonne nouvelle ? Si vous le souhaitez, c’est tout à fait possible. La mauvaise ? Eh bien… disons que le résultat risque de ne pas être très bon. Étudions néanmoins, dans un but purement pratique et informatif, la manière d’optimiser ce budget de 0 € :

  • Comment ?

Tout développement personnalisé est bien entendu impossible, à moins que vous ne connaissiez un développeur qui vous doit une faveur. En revanche, pratiquement tous les éditeurs de site Internet proposent un plan gratuit. Il ne disposera toutefois pas de toutes les fonctionnalités et affichera des publicités.

Vous pouvez facilement obtenir un nom de sous-domaine gratuit offert par un éditeur de site Internet.

Curieusement, il est également possible d’acheter un hébergement gratuit pour votre site web que vous coderez vous-même, mais dans ce cas-là, il est peu probable que vous disposiez aussi d’un nom de domaine gratuit. Ce qui élimine donc la possibilité de l’approche DYI à ce stade.

  • Quels inconvénients ?

Par où commencer ? En premier lieu, un domaine gratuit n’apparaîtra pas très professionnel. Ensuite, l’hébergeur web affichera des publicités sur votre site. Vous n’aurez pas non plus d’adresse e-mail associée à votre domaine.

Enfin, les fonctionnalités d’un éditeur de site Internet restent évidemment très limitées, que ce soit en matière de bande passante, de pages de sous-domaine ou d’espace de stockage.

  • Qu’obtenez-vous pour votre argent ?

Vous pouvez créer vous-même un site web personnel simple ou en passant par un éditeur. Créer un blog rudimentaire est également possible. Un site professionnel pourrait également être envisageable. Pas de boutique en ligne, en revanche. Ni d’application web.

Créer un site Internet pour 100 € par an

Passons maintenant aux forfaits de base des logiciels de création de site (environ 8 € par mois), et aux options d’hébergement les moins chères si vous vous chargez du code.

  • Comment ?

Vous devrez chercher des modèles gratuits et les personnaliser. Si héberger votre site vous coûte entre 3 € et 6 € par mois, vous aurez peut-être assez d’argent pour vous offrir votre propre nom de domaine. Une autre possibilité : l’hébergement gratuit. Vous pouvez ainsi vous permettre une petite fantaisie de 100 € par an pour votre nom de domaine.

En ce qui concerne les éditeurs de site, vous pouvez jeter un coup d’œil à Webnode ou Weebly, qui proposent des versions limitées pour 3€ à 12€ par mois. Vous pouvez en général connecter un domaine personnel pour ce tarif.

L’utilisation de WordPress, si vous hébergez vous-même votre site, constitue une bonne option, mais vous n’aurez pas assez d’argent pour des thèmes ou des plug-ins premium.

  • Quels inconvénients ?

Il est très probable que des publicités s’affichent sur votre site si vous ne disposez que d’une version de base. Vous n’aurez pas non plus de modèles premium, de fonctionnalités avancées ou d’adresse e-mail professionnelle. Si vous pouvez vous permettre un domaine personnel, il y a peu de chances que ce soit un nom de domaine premium.

Si vous hébergez votre site gratuitement, sachez que le taux d’indisponibilité peut se révéler élevé, c’est-à-dire que votre site web ne sera pas accessible 24 h sur 24 et 7 jours sur 7.

  • Qu’obtenez-vous pour votre argent ?

Un blog correct hébergé sur un domaine qui n’est pas le vôtre. Un site WordPress hébergé par un fournisseur aux tarifs abordables. Un site personnel ou professionnel créé grâce à un éditeur, mais qui affichera des publicités.

Créer un site Internet pour 200 € par an

Penchons-nous maintenant sur les versions intermédiaires des éditeurs de site web, dont les abonnements avoisinent les 16 € par mois.

  • Comment ?

Voici quelques exemples. Le forfait Basique de Wix coûte 10,50€ par mois (paiement annuel) et il inclut un nom de domaine gratuit pour un an. Vous payez ensuite 17,94€ par an, ce qui reste dans le budget.

Si vous préférez une approche DIY, ce tarif devrait vous permettre d’avoir accès à un hébergement de très bonne qualité et au domaine de votre choix. Vous disposerez en outre d’un site WordPress très performant, d’un thème premium et de plug-ins tout à fait corrects.

  • Quels inconvénients ?

Si vous utilisez un éditeur de site Internet, vous ne serez pas en mesure de vous permettre des thèmes premium ou une adresse e-mail professionnelle.

  • Qu’obtenez-vous pour votre argent ?

Bravo ! Vous avez supprimé les publicités de votre blog ou de votre site personnel ou professionnel. Vous devriez être rapidement capable de lancer une boutique en ligne modeste, limitée à quelques articles.

Créer un site Internet pour 300 € par an

À partir de 25 € par mois, vous accédez aux versions professionnelles des éditeurs de site Internet. Le commerce en ligne devient une possibilité.

  • Comment ?

Si vous choisissez par exemple Weebly, à 15€ par mois, vous aurez accès à la version Pro. Ce qui vous laisse du budget pour obtenir une adresse e-mail professionnelle Google Workspace à 4,68 € par mois. Les tarifs d’un éditeur comme Wix vous laisseraient même une somme suffisante pour vous permettre un thème premium et quelques plug-ins.

  • Quels inconvénients ?

À ce stade, vous devriez être en mesure de créer le site personnel ou professionnel que vous souhaitez. En revanche, les fonctions d’e-commerce seront toujours limitées.

  • Qu’obtenez-vous pour votre argent ?

Un site web professionnel ou personnel de grande qualité. Une boutique en ligne rudimentaire. Si vous utilisez WordPress et le plug-in WooCommerce, ainsi qu’un service d’hébergement sérieux, vous avez la possibilité de créer une boutique en ligne tout à fait honnête, et de vous servir de thèmes et d’extensions premium, sans limites d’articles disponibles à la vente.

Créer un site Internet pour 500 € par an

Vous pouvez maintenant créer une boutique en ligne sérieuse. Si vous êtes le propriétaire d’un site web rudimentaire, n’écartez pas la possibilité du développement personnalisé.

  • Comment ?

Commençons par l’approche DIY. Si vous dépensez 14 € par an pour un nom de domaine, 96 € pour l’hébergement et 45 € pour une adresse e-mail professionnelle, il vous reste encore 345 € à utiliser. Ce montant représente une bonne douzaine d’heures de développement, dont vous pourriez vous servir pour intégrer une fonctionnalité de qualité à votre site web.

Cette somme vous permettrait également d’intégrer une boutique Shopify basique ($26 par mois), de l’habiller d’un thème premium (paiement unique d’environ 150 €) et d’ajouter quelques applications.

  • Quels inconvénients ?

L’assistance premium n’est pas encore disponible à ce tarif pour votre boutique en ligne.

  • Qu’obtenez-vous pour votre argent ?

Vous avez accès à toutes les fonctionnalités de votre éditeur de site Internet. Vous avez la possibilité de créer une boutique en ligne de qualité ou un site rudimentaire en vous appuyant sur quelques heures de développement personnalisé.

Créer un site Internet pour 1 000 € par an

Vous entrez dans la cour des grands ! À ce stade, les éditeurs de site Internet ne proposent plus d’abonnements. Ce budget vous permet de créer un site web sur mesure ou une boutique en ligne fiable.

  • Comment ?

Trouvez un développeur et transmettez-lui votre budget. Pensez aux options gratuites qu’il peut vous proposer (hébergement, nom de domaine, etc.).

Pour les boutiques en ligne, le forfait Shopify ($71 par mois) vous offre des fonctionnalités avancées, et le budget restant vous permet tout juste d’acheter un domaine personnel.

  • Quels inconvénients ?

À ce stade, tout marche comme sur des roulettes !

  • Qu’obtenez-vous pour votre argent ?

Une boutique en ligne puissante. Un site sur mesure offrant des fonctions simples (portfolio, réservation en ligne, etc.). N’importe quel éditeur de site Internet vous garantira également des résultats professionnels.

Créer un site Internet pour 3 500 € par an

Vous pouvez vous permettre les services d’un développeur, et le champ des possibles s’en trouve donc considérablement élargi.

  • Comment ?

Choisissez un hébergeur premium pour veiller à l’absence de temps d’indisponibilité de votre site web ou éviter des performances faibles. Achetez un nom de domaine original. Et utilisez le reste de votre budget pour les services d’un bon développeur qui se chargera de créer le site web de vos rêves.

  • Quels inconvénients ?

Une fois que vous avez trouvé le développeur qu’il vous faut, il n’y en a aucun.

  • Qu’obtenez-vous pour votre argent ?

Une boutique en ligne, un site Internet ou un blog professionnel sur mesure. En revanche, ce budget ne vous permet toujours pas l’intégration d’une application web.

Créer un site Internet sans limites de budget

Vous avez peut-être lancé une campagne de financement pour votre projet ? Ou vous avez les moyens financiers suffisants pour commencer ? Dans ces cas-là, laissez libre cours à vos idées. Et pourquoi ne pas voir les choses en grand ? Vous pourriez devenir le prochain Airbnb ou Twitter !

  • Comment ?

Misez sur le développement personnalisé de votre site web. À ce stade, on peut s’attendre à ce que vous souhaitiez des fonctionnalités avancées particulières, ce que vous pouvez vous permettre avec ce budget. Il s’agit ici de matérialiser votre vision : essayez donc d’être le plus précis possible durant l’étape de conception.

  • Quels inconvénients ?

Méfiez-vous peut-être des promesses de certains développeurs. Il est conseillé de vérifier les délais d’exécution conventionnels et les tarifs habituels pour veiller à ne pas dépenser d’argent inutilement.

  • Qu’obtenez-vous pour votre argent ?

Tout ce que vous pouvez imaginer, sur mesure et pratiquement sans le moindre effort.

Conclusion sur les différents coûts de création d’un site web

Avant de conclure, nous vous donnerons quelques exemples et des chiffres réels pour chaque approche, ainsi qu’une idée générale du temps nécessaire pour créer quatre types de sites Internet différents :

Blog rudimentaire Site Internet commercial de petite taille Boutique en ligne de petite taille Application web complexe
Wix.com

0€ avec publicités — 14,50€ par mois sans publicités (paiement annuel)

17,94€ par an pour un domaine personnel

4,68 € par mois pour une adresse e-mail professionnelle (Google Workspace)

Entre 2 et 6 heures pour la configuration 2 heures par billet

26€ par mois

17,94€ par an pour un domaine personnel

4,68 € par mois pour une adresse e-mail professionnelle

Entre 6 et 12 heures pour la configuration

Entre 12 et 30 heures par mois pour les mises à jour

19€ par mois

17,94€ par an pour un domaine personnel

4,68 € par mois pour une adresse e-mail professionnelle

Entre 6 et 12 heures pour la configuration

Entre 30 et 90 heures de gestion mensuelle

s. o.

Installation de WordPress.com sur votre propre domaine

0 € (gratuit) sans nom de domaine personnel

4 € par mois pour le plan Personnel. Sans publicité. Possibilité de connecter un domaine personnel.

Gratuit la première année, vous devrez le renouveler ensuite (entre 15 € et 50 € par an)

4,68 € par mois pour une adresse e-mail professionnelle (Google Workspace)

Entre 1 et 3 jours pour commencer

2 heures par billet

25 € pour le forfait Business (plug-ins et thèmes premium activés)

Gratuit la première année, vous devrez le renouveler ensuite (entre 15 € et 50 € par an)

4,68 € par mois pour une adresse e-mail professionnelle

Thèmes premium : entre 60 € et 200 € (paiement unique)

Entre 2 et 7 jours pour la configuration

Entre 12 et 30 heures par mois pour les mises à jour

45 € pour transformer votre site en e-commerce (WooCommerce)

Gratuit la première année, vous devrez le renouveler ensuite (entre 15 € et 50 € par an)

4,68 € par mois pour une adresse e-mail professionnelle

Toutes les options, y compris le plan Gratuit, incluent un hébergement sécurisé avec Certificat SSL préinstallé.

Plug-in WooCommerce : jusqu’à 180 € selon les fonctionnalités

Entre 2 et 7 jours pour la configuration

Entre 30 et 90 heures de gestion mensuelle

45 € pour transformer votre site en e-commerce (WooCommerce)

Gratuit la première année, vous devrez le renouveler ensuite (entre 15 € et 50 € par an)

4,68 € par mois pour une adresse e-mail professionnelle

Thèmes premium : entre 60 € et 200 € (paiement unique)

Plug-ins premium : entre 200 € et 1 000 € (paiement unique)

Entre 7 et 14 jours pour la configuration

Jusqu’à 90 heures de gestion mensuelle

Développement personnalisé

Entre 500 € et 1 000 € (acompte initial)

Entre 70 € et 140 € par an pour l’hébergement

14 € par an pour un nom de domaine

Entre 2 et 7 jours pour la configuration

Entre 2 et 4 heures par billet si vous ne pouvez pas les mettre en ligne vous-même

Entre 1 000 € et 3 000 € (acompte initial)

Entre 70 € et 140 € par an pour l’hébergement

14 € par an pour un nom de domaine

Entre 2 et 7 jours pour la configuration

Entre 12 et 30 heures par mois pour les mises à jour

Entre 1 000 € et 5 000 € (acompte initial)

Entre 70 € et 140 € par an pour l’hébergement

14 € par an pour un nom de domaine

Entre 7 et 14 jours pour la configuration

Entre 30 et 90 heures de gestion mensuelle

Entre 3 000 € et 5 000 € (acompte initial)

Entre 70 € et 140 € par an pour l’hébergement

14 € par an pour un nom de domaine

Entre 14 et 30 jours pour la configuration

Jusqu’à 90 heures de gestion mensuelle

Comme vous pouvez le constater, nous voilà revenus au point de départ et à l’idée que le coût de création d’un site web peut varier énormément. En réalité, nous avons même élargi ce point de vue, étant donné que le budget peut être nul ou au contraire… sans aucune limite.

S’il fallait retenir une seule chose de cet article interminable, rappelez-vous que les coûts de création d’un site web, malgré leur grande variété, sont simples à comprendre. Nous espérons que ce guide vous aidera à déterminer s’il est pertinent ou non de dépenser tel ou tel montant, et ce que vous pouvez en attendre en retour.

Commentaires

Retour au début